- À tous mes contacts qui emploient des free-lances ou des petites agences

Quand vous acceptez un devis qui stipule le versement d’un acompte à la signature, mais que vous ne versez rien pendant les trois quart de la mission, pour diverses raisons plus ou moins sérieuses et crédibles;

Que le prestataire, lui, effectue quand même la mission, en vous relançant régulièrement mais avec amabilité ; Qu’il doit vous poursuivre pendant des mois pour toucher son dû et que vous montrez une indifférence frisant l’irrespect; Qu’il faut en arriver à « menacer » d’huissier ; Vous le tuez.

C’est vous qui tuez l’entrepreneuriat en France. Ne prenez pas de prestataire si vous ne pensez pas pouvoir ou n’avez pas prévu d’honorer votre part du contrat. Vous voulez un service, payez-le dans les termes que vous avez acceptés, pas selon votre bon vouloir.

Chantal Dagnaud